Norio, le robot médiateur

Prix Patrimoine & Innovation 2015, ce robot permet aux personnes à mobilité réduite de découvrir l’étage du château.

 

Ce projet imaginé il y a 4 ans par des agents du château d’Oiron, et mis en œuvre, depuis novembre 2013, par deux roboticiens français de la jeune société « Droïds Company », a pour but de permettre à des visiteurs en situation de handicap moteur de découvrir des espaces et des œuvres d’art qui leur étaient jusqu’alors inaccessibles.

 

Conçu pour se déplacer dans les salles du premier étage, le robot du château d’Oiron permet aux visiteurs en situation de handicap moteur de décider eux-mêmes des conditions de leur visite qui, bien que distante, est simple, réelle et autonome.

 

Depuis le « poste de pilotage » installé au rez-de-chaussée du château, les visiteurs dirigent, par l’intermédiaire d’une souris d’ordinateur ou d’un joystick, le robot mobile pour lui faire parcourir des espaces, où les arts de la Renaissance, du XVIIe siècle et d’aujourd’hui se côtoient, tels que la salle d’armes, le cabinet des muses, le salon des émigrés  ou encore la grande galerie peinte. Chaque « visiteur-pilote » reçoit, en direct, une transmission audio et vidéo HD de son cheminement et peut lui-même communiquer, via le robot, avec toutes personnes parcourant les mêmes lieux, qu’ils s’agissent d’amis, d’autres touristes ou d’un guide du château d’Oiron.

 

Le robot de visite, outil original créé pour le château d’Oiron, représente une innovation technologique. Il répond à la fois à l’objectif d’être aisément utilisable par des néophytes et aux contraintes imposées par la circulation d’une machine dans un monument historique ouvert au public.

 

Mais, il constitue aussi un nouveau type d’offre qui permet dès à présent au château d’Oiron de proposer une visite plus complète à des publics jusqu’alors empêchés. Cette toute première expérience, sur site, pourra sans doute s’avérer transposable à l’avenir dans d’autres monuments historiques, musées ou autres lieux culturels où un accès total et direct est impossible pour une partie voire la totalité du public.