La galerie des éclipses

7 septembre 2019  > 28 septembre 2019 Art contemporain , Exposition

Venez vivre une expérience visuelle et sonore !

Après une résidence de création au château d'Oiron en avril dernier, les artistes Cyril Hernandez et Emmanuel Labard présentent l'installation sonore interactive : La galerie des Eclipses.

Cette création, conçue pour la galerie de peintures du XVI e, invite chacun à se plonger dans un univers musical et lumineux... 

Depuis l’aube des temps et encore aujourd’hui, l’éclipse est un phénomène astronomique qui nous fascine. Qu’elle soit solaire ou lunaire, elle n’est visible que lorsque se produit un alignement parfait entre le Soleil, la Terre et la Lune dans leurs parcours elliptiques respectifs.

Objet de cultes depuis des millénaires, elle a alimenté craintes et fantasmes dans de nombreuses civilisations et mythologies.

Car le temps de l’éclipse, c’est le temps où tout semble fragile, crépusculaire et suspendu. Dans cet instant de chavirement les couleurs s’atténuent, la chaleur décline, les sons de la nature diminuent et tout semble s’endormir. La nuit s’installe, froidement. Ce n’est que lorsqu’on sort enfin de l’ombre, sans aube, que se révèle à nous toute la valeur de la lumière qui nous fait vivre.

À travers la symbolique de l’éclipse, l’installation propose aux visiteurs une nouvelle lecture des peintures murales de la Galerie du Grand Écuyer du château d’Oiron, peintes au XVIe siècle et inspirées des récits de la guerre de Troie et de l’Enéide de Virgile.

Plongées dans l’obscurité, les fresques se révèlent et s’éteignent par une mise en lumière fugace, synchronisée au rythme des sons et de la musique.

Les éclipses provoquent une attraction immédiate. Le regard qui se pose avec délicatesse sur les détails de la peinture — détails sur lesquels on ne s’attardent pas habituellement — voit renaître la sensibilité la plus profonde de l’artiste dans l’évocation de ces lointains qui émergent de l’astre lumineux.

Les lointains sont peut-être l’endroit de l’intimité avec le peintre, car les plus éloignés du sujet de la commande.

Au-delà des révélations lumineuses, le visiteur déambule au sein de la galerie de peintures et de l’installation. Guidé par les sons et les images, son corps croise les faisceaux de lumière et fait naître des ombres qui dialoguent avec l’oeuvre à travers le mouvement et le temps. Peintures humanistes, éclipses cycliques, faunes, flores, créatures mythologiques, rythmes, se fondent progressivement en une lente chorégraphie, et expriment leurs fragilités respectives lorsque l’ombre revient et que le silence s’installe.

Conception et musique : Cyril Hernandez

Conception et graphisme : Emmanuel Labard

Informations pratiques 

Château d'Oiron, 10-12 rue du château, Oiron, 79100 Plaines et Vallées

Vernissage le 7 septembre à 14h30 (entrée libre de 14h30 à 17h30 le jour du vernissage)

Création présentée dans la galerie de peintures du 7 au 28 septembre inclus

MenuFermer le menu